Médicament pour arrêter de fumer sans ordonnance


Des travaux neuroscientifiques portant sur les effets de l’imagerie mentale dans le domaine de la motricité se sont multipliés ces dernières années. D’un apport considérable dans le milieu sportif, ils ont donc largement contribué à faire évoluer arret du tabac hypnose ces pratiques en plaçant l’esprit humain au cœur de processus visant à l’amélioration des performances athlétiques.

De la même manière, hypnose tabac, et parce qu’elle active des processus sensiblement similaires, elle est donc de plus en plus utilisée par les sportifs de renommée mondiale. Elle axe notamment son apport autour de trois pôles distincts mais complémentaires que sont l’apprentissage, le traitement de la douleur et la gestion du stress.

L’apprentissage de gestes techniques
Afin d’améliorer leurs performances, de nombreux athlètes ont aujourd’hui recours à des techniques de visualisation. Ces techniques sont particulièrement utilisées lors des phases d’entraînement et consiste à se répéter mentalement arreter de fumer par acupuncture des mouvements tout en restant immobiles. Le travail des athlètes est donc de faire « comme si » puisque c’est dans leur tête qu’ils s’imaginent faire ces gestes ou les ressentent. Parce que de nombreux travaux empiriques ont démontré que notre cerveau ne faisait aucune différence entre un geste réalisé dans le réel et dans l’imaginaire, les entraîneurs de sportifs de haut niveau ont vu l’intérêt manifeste, le sevrage du tabac, que pouvait avoir cette pratique dans l’apprentissage de certaines habiletés motrices. Ces recherches scientifiques ont en effet montré que cette technique améliorait la performance des sportifs de façon significative, particulièrement lorsque celle-ci se juxtaposait la réalisation concrète du geste imaginé.

Par exemple, l’Institut des neurosciences de la maladie mentale et des toxicomanies de l’université McGill au Canada a noté une amélioration arreter de fumer par hypnosea des performances de 30% à 40% lorsque le geste s’associait par la suite à l’imagerie mentale. Ainsi, à compétences égales, cette technique de préparation peut faire la différence.

En fait le cerveau enregistre le geste imaginé comme s’il avait été réellement effectué puisque les zones cérébrales activées sont les mêmes. Il est en quelque sorte dupé par l’imaginaire qu’il considère comme bel et bien réel et effectif. Ainsi, le geste imaginé est intégré de la même manière que s’il avait été vraiment réalisé, ce qui permet au sportif d’affiner son mouvement mais surtout de se le répéter arreter de fumer patch jusqu’à ce qu’il devienne automatique dans l’imaginaire puis, dans le réel. Il n’a donc pas d’efforts physiques à faire, ce qui permet à son corps de se prémunir des blessures susceptibles d’apparaître lorsqu’il est trop sollicité. Il peut donc se reposer. Evidemment, cette technique ne se substitue pas à la pratique physique régulière qui s’impose aux plus grands sportifs. Par contre, lorsqu’elle est pratiquée en complément de leurs activités physiques, sont effets sont largement attestés.

La gestion de la douleur par l’hypnose
La prise en charge de la douleur constitue ces dernières années une des principales applications de l’hypnose. L’imagerie fonctionnelle cérébrale n’est évidemment pas étrangère à cet avènement puisqu’en démontrant arreter de fumer sans patch son impact sur les systèmes neurophysiologiques impliqués dans la douleur, elle lui a donné une assise scientifique chère au milieu médical.

Depuis, de nombreux travaux portant sur les effets des suggestions hypnotiques sur le cerveau se sont succédé, la plupart mettant en évidence une réduction notoire de la douleur, non dans son acceptation physique mais dans sa perception et sa modulation.

L’hypnose agit donc plus sur la souffrance que sur la douleur a proprement parler, puisqu’elle influe sur le vécu douloureux et non arreter de fumer sevrage sur la douleur elle-même. Evidemment, certains ne sont pas d’accords avec cette dichotomie qu’ils jugent trop caricaturale et hâtive. Pour ma part, je préfère ne pas entrer dans un tel débat car, finalement, nul ne conteste aujourd’hui l’apport de l’hypnose dans le traitement de la douleur.

Au cours de sa carrière, comme nous le savons, le corps d’un sportif doit affronter de nombreuses afflictions. Qu’ils s’agissent de douleurs et parfois même de blessures, son corps est soumis à de rudes épreuves qu’il va devoir traverser arreter de fumer sous hypnose pour accéder à son plus haut niveau. D’ailleurs, nous avons tous été un jour en proie à une douleur pendant une activité sportive, douleur qu’il nous a fallu dépasser pour atteindre notre objectif initial.

La douleur est donc inévitable. Elle est d’ailleurs parfois souhaitable lorsqu’elle alerte d’une blessure à venir. En revanche, la souffrance peut, le sevrage tabagique, quant à elle, être amoindrie comme en atteste l’effet de suggestions analgésiques. Ainsi, un sportif peut apprendre en hypnose à visualiser sa douleur pour mieux la contrôler. Par exemple, l’hypnothérapeute peut lui demander de la visualiser pendant l’effort et de l’associer à une sensation plus agréable. Il peut également développer arreter de fumer symptome de sevrage ses capacités intentionnelles, qui sont, comme nous le savons, déterminantes dans l’appréhension de la douleur. Qui n’a pas essayé un jour de distraire l’attention d’un enfant qui venait de tomber ? Qui n’a pas détourné le regard lors d’une prise de sang, comme si la piqûre allait faire moins mal ? Tout le monde connaît cette façon de procéder, vieille comme le monde. Nous l’utilisons au quotidien sans le savoir. Eh bien l’hypnose peut aussi travailler de cette façon. Elle peut permettre au sportif de substituer sensoriellement sa souffrance, de superposer sur cette dernière une autre sensation, mais aussi de travailler sur ses capacités innées de distraction et de focalisation de l’attention afin de détourner sa conscience du vécu douloureux.

Une fois cet apprentissage opérant, le sportif peut alors se mettre en auto-hypnose pendant l’effort et gérer davantage la douleur lorsque celle-ci survient.