Règles pour Arrêter de Fumer


Redirigez votre vie sans la cigarette

C’est plus fort que vous ? Vous ne pouvez pas vous empêcher de fumer, c’est cela ? Mais, si vous ne le pas exprès, comment pourriez-vous changer volontairement ? On ne peut pas modifier consciemment ce que l’on ne crée pas intentionnellement. Ce serait comme s’il arrivait quelque chose qui ne dépend pas de vous et qu’on vous demande d’arrêter de le faire…

Pourtant, de toute évidence, si c’est vous qui fumez, le souci doit dépendre de quelque chose en vous. Donc, vous devez pouvoir agir dessus.
Bien sûr, il ne s’agit pas d’une facette de vous que vous pouvez contrôler, sinon, vous ne seriez pas en train de lire ces pages sur l’hypnose.
Déjà, c’est formidable d’avoir accepté le fait que vous ayez quelque chose à voir avec ce qui vous arrive. C’est une responsabilité. Mais c’est la clé de votre liberté !
Combien de gens refusent la plus simple évidence : c’est forcément eux qui déterminent leur existence. Qui cela pourrait-il être d’autre ?
De plus, rassurez-vous : comme vous le savez, on peut être responsable d’une situation sans pour autant être coupable que quoi que ce soit !
Donc, vous avez la solution, c’est en vous, mais c’est inconscient et il faut trouver comme activer la mise en place de nouvelles solutions.
Si le souci est d’origine inconsciente, alors la solution doit l’être aussi : il faut donc aller apprivoiser votre ami l’inconscient, cette partie de votre esprit qui emmagasine toutes les informations de votre existence, depuis votre conception.
Qui sait le mieux ce qui vous rend accro au tabac et ce qu’il faut faire pour y remédier ? Lui, bien sûr !
La bonne nouvelle, c’est que lorsqu’on travaille avec l’inconscient, on n’a pas besoin de connaître concrètement ce qui coince pour le modifier et retrouver sa liberté.
L’idée est simple : « quelque chose » en vous a besoin de la cigarette et la mécanique sophistiquée de votre esprit profond a mis en place un système pour obtenir ce qu’elle veut.
Ce « quelque chose » a forcément une bonne raison : c’est rarement le tabac lui-même. Cela peut être le stress, un besoin émotionnel, la convivialité, un rituel de concentration, etc.
Votre système vous pousse ainsi à fumer pour répondre à cette bonne raison intérieure.

C’est sa meilleurs solution possible, faute de mieux. S’il trouvait mieux, il le ferait !

Donc, nous devons pouvoir activer les mêmes mécanismes pour que votre ami l’inconscient fabrique de nouvelles solutions, plus adaptées à vos souhaits. C’est aussi simple que cela.

Vive l’hypnose !

Car lorsqu’il s’agit de demander à l’inconscient de lancer de nouveaux processus, on n’a pas encore trouvé mieux ! L’hypnose est vraiment l’outil n°1 pour s’adresser à l’inconscient, cette grande mécanique automatisée qui règle et provoque vos comportements et émotions.
Le seconde bonne nouvelle est que vous n’aurez rien à faire consciemment : puisque vous ne faites pas exprès d’avoir vos soucis, ce sont les mêmes rouages inconscients qui s’occuperont de modifier ce qui convient pour que vous viviez, à votre convenance.
C’est pas beau, ça ?
Encore, une bonne nouvelle
En plus, c’est facile à faire.
En résumé, votre seul vrai travail sera de vous mettre le mieux et le plus possible en état d’hypnose. Ce sera la clé.
Ensuite, je vous expliquerai quoi demander à votre inconscient. Si vous le souhaitez, vous pourrez vous enregistrer et ensuite écouter vos suggestions, dans l’ordre, pourquoi pas avec une musique relaxante pour accompagner