Les bonnes raisons d'arrêter de fumer


La cigarette m’aide à me concentrer

Et vous savez pourquoi ?

Nous parlions à l’instant de cigarette électronique : elle a l’avantage de vous permettre de goûter le parfum de votre cigarette habituelle mais avec plusieurs doses de nicotine, au choix.
Et c’est là que vous vous rendez compte du rôle de la nicotine : à goût égal, s’il n’y a pas de nicotine, la fumée est acre et vous irrite la gorge.
Pourquoi ? Parce que la nicotine ouvre les petites alvéoles de votre gorge pour mieux capter le goût de la fumée. C’est son unique rôle. Elle ne vous sert qu’à profiter du goût.
On pourrait reproduire l’exact goût de votre cigarette habituelle : sans nicotine vous n’aimeriez pas fumer ! Et c’est ce même effet vasodilatateur qui ouvre imperceptiblement vos vaisseaux sanguins, y compris ceux de votre cerveau, ce qui facilite donc votre concentration.
Voilà. Ce n’est pas un effet placebo.

La cigarette vous aide vraiment à vous concentrer, à la fois, parce qu’elle calme le stress qu’elle a provoqué en vous et par son effet vasodilatateur.
Lorsque vous aurez arrêté de fumer, vous verrez bien si vous avez toujours besoin de cet effet, ou si le fait d’être calme suffit à votre concentration.

Si besoin, la nicotine n’est bien sûr pas le seul produit qui aide à la concentration.
Vous pourrez toujours demander conseil à votre pharmacien. Je ne vais pas entrer ici dans les détails des aliments naturels et sains qui aident à la concentration.
Sachez simplement qu’ils existent. En cas d’examens à passer ou de périodes difficiles de travail, cela peut vous aider…Mais, attendez donc de vérifier sur vous les effets positifs de l’hypnose car, comme je vous le disais, il est fort possible que simplement arrêter de fumer suffise.

Je fume avec des amis par convivialité

Ah ! Encore une autre situation.
On appelle cela un ancrage. Le chien de Pavlov a tellement entendu sonner les petites cloches lorsqu’on lui apportait à manger, que maintenant, il salive rien qu’en entendant le son des cloches.
Alors il existe bien une technique de désactivation d’ancre, mais elle revient à neutraliser une situation. Quand elle est négative, pourquoi pas ? Mais là, on parle de quelque chose qui fait plaisir ! Ne me demandez pas de vous apprendre à neutraliser le plaisir de bons moments ! Ce serait contre-nature.

Je vous propose plutôt de diriger votre inconscient vers d’autres formes de plaisir. Vous n’aurez rien à faire, car vous ne pouvez bien sûr pas faire une chose pareille consciemment. En hypnose, votre esprit profond se chargera de tout.

Cela vous permettra d’être avec vos amis avec plaisir, de profiter de moments de convivialité comme le font les personnes qui ne fument pas.
Là encore, la cigarette électronique peut faciliter la transition en vous permettant de garder vos habitudes gestuelles et cela sans tous les éléments nocifs d’une vraie cigarette. Et, petit à petit, vous fumerez de moins en moins…puis, plus du tout.
Et si vous souhaitez conserver les cigarettes plaisir, celles que vous choisissez vraiment, pas celles que votre corps vous pousse à consommer, comme d’autres prennent un petit verre de temps en temps, sans pour autant être alcoolique, alors vous pourrez être fier d’avoir repris votre liberté.
Un soi-disant alcoolique qui serait dégoûté par l’alcool serait en réalité toujours accro à l’alcool, qu’il repousserait malgré son attirance. Idem pour un soi-disant « ancien fumeur » qui ne supporterait pas la cigarette de ses voisins !