Forum Arrêter de fumer sous hypnose?



Trouver la force de changer

Catherine, est une de mes anciennes élèves devenue enseignante en hypnose Humaniste, a un petit exercice très instructif à propos de la cigarette : prenez un stylo en main…
C’est fait ? Donc, fermez les yeux et pensez à votre première cigarette de la journée, ou celle qui suit le repas – bref, votre cigarette favorite.

Et maintenant, mimez la bouffée de cigarette avec le stylo. Prenez-le en bouche et aspirez profondément …Retenez un instant la fumée imaginaire…et soufflez-la doucement.
Hmmm…cela fait du bien !

Oui…mais vous n’avez aucune cigarette en main ! En fait, le bien-être vient pour beaucoup aussi de la profonde respiration que vous venez de prendre.
Allez-y, reprenez une profonde respiration. Tenez-la un instant et soufflez doucement. Quel effet cela vous fait-il ? C’est agréable !
Est-ce que vous respirez souvent comme cela chaque jour… ? Et si vous pouviez trouver du bien-être déjà simplement en pensant à respirer profondément, de temps en temps ?

Le fait est que tout changement demande du carburant. Et vous allez en avoir besoin. Et bien sûr, c’est lorsqu’on en a le plus besoin que l’on manque le plus d’énergie.
Quand est-ce qu’il est le plus difficile de faire des séries d’abdominaux : lorsque vous êtes mince et musclé ou lorsque vous avez dix kilos à perdre ? Quel coureur a le plus besoin de se nourrir : celui court le marathon en 2 heures ou celui qui le court en 4 heures ?
Eh oui, la nature est ainsi faite que mieux vous allez, moins vous avez besoin d’énergie.
En thérapie comme en coaching, on se retrouve donc régulièrement face à une situation où la personne va avoir besoin d’un bon investissement psychologique, alors même qu’elle est fatiguée, voir malade, du moins pas au mieux de sa forme…Comment faire ?
Vous ne pouvez pas dire à votre voiture : emmène-moi à ma destination et, alors, je te ferai le plein d’essence, promis ! Cela ne fonctionne pas. Vous devez faire le plein avant.
C’est logique vu comme ça, mais il fallait y penser. Nous allons donc « faire le plein ».

Décrassage lumineux 1/ Installez-vous au calme, debout, fermez les yeux et ressentez votre équilibre : testez-le en vous balançant doucement, paisiblement.

Faire cet exercice dehors est agréable aussi. 2/ Lorsque vous êtes prêt, inspirez profondément. Vous avez déjà vu toutes les petites étincelles qui dansent au-dessus du feu, quand la brise souffle dessus ? Alors imaginez plein de petites étincelles qui virevoltent dans tous les sens à l’intérieur de vous, à chacune de vos inspirations…Respirez doucement et amplement et ressentez toutes les petites étincelles danser.
Laissez votre souffle se retirer, juste poussé par le mouvement naturel de votre poitrine…comme l’air qui sort doucement d’un soufflet de forge qu’on laisse retomber.
Faites cela un petit moment…

3/ Il est possible qu’au début vous ayez eu plus d’inspirations que d’expirations : vous inhalez l’air plus longuement. Si c’était le cas, votre corps devait en avoir besoin, comme une manière de se ressourcer.
Maintenant, profitez de l’énergie de toutes ces petites étincelles virevoltantes en vous pour faire un peu de nettoyage : toujours en imagination, profitez de chaque souffle pour recracher une poussière imaginaire noire, comme de la cendre.
Cela fait du bien à tout le monde, même à ceux qui n’ont jamais fumé de leur vie !
Inspirez en comptant au moins jusqu’à 4…Puis soufflez doucement en comptant au moins jusqu’à 8. Faites cela tant que vous en ressentez le besoin.
Bien entendu, les deux mouvements peuvent se conjuguer : faites virevolter vos petites étincelles en inspirant et recrachez tout ce qui se détache de vous en soufflant.