Comment arrêter de fumer facilement ?


A propos du plaisir de fumer…

C’est une curieuse idée que de vouloir arrêter quelque chose qui vous fait du bien ! Et notamment arrêter de fumer.

Nous reparlerons plus loin de vos motivations. Mais une personne qui ne fume pas pourrait se demander comment on peut en arriver à chercher dans un livre la porte de sortie d’une prison dans laquelle on s’est enfermé soi-même.

Nous aborderons ensemble les idées reçues à propos de l’addiction au tabac. Pour l’instant, j’aimerais juste vous poser une question :

A quoi êtes-vous réellement « accro » ?

Savez-vous que la dépendance à la nicotine disparaît dans la demi-heure qui suite votre dernière cigarette ? Il n’y a plus aucune trace de ce produit dans votre corps passées 48 heures.

Alors ? Qu’est-ce qui vous retient d’arrêter de fumer ? …La réponse est aussi simple qu’évidente : en fait, vous avez davantage envie de fumer que réellement besoin. Vous en avez envie parce que…cela vous fait plaisir !

Sitôt que vous aurez découvert ce qui provoque en vous ce plaisir, vous pourrez apprendre à le transformer. Et vous reprendrez votre liberté !

Naturellement, vous parlez de vous comme une personne pleine et entière, libre de vos décisions. C’est l’image que l’on a de soi-même.

On pense : « J’ai envie de faire ceci », « Je décide de faire cela… » alors qu’en réalité très peu de ce que l’on fait au quotidien est choisi consciemment.

Comment ça ? Vous exclamez-vous à juste titre. Je sais bien que je suis libre de mes pensées et de mes actes…

Eh bien, pour tout vous dire, pas vraiment !

Votre cerveau déclenche chacune de vos pensées, le moindre de vos actes ou ressentis bien avant que vous n’en soyez conscient.

Lorsque vous croyez prendre une décision, en réalité, votre esprit profond a déjà pris cette décision bien avant vous : c’est lui qui vous a dicté ce que vous avez l’impression de « choisir ».

L’inconscient, comme l’appellent les psys, est une grande part de vous, faite de tout ce qui fonctionner en pilote automatique et dont vous n’êtes pas conscient.

Votre cœur ne se battrait pas sans lui. Vous ne tiendrez pas en équilibre sur votre chaise. Votre visage n’exprimerait aucune émotion. Vous ne pourriez ni parler, ni penser. Sans votre esprit inconscient, vous ne pourriez pas vivre !

C’est encore lui qui provoque vos intérêts, vos goûts particuliers, votre attirance pour tel ou tel type de personne et chaque expérience de votre vie.

Voilà qui pourrait ruiner votre sensation de libre-arbitre ! Heureusement, rassurez-vous, nous apprendrons plus loin qu’il n’en est rien…

En attendant, comprenez que ce que vous prenez que ce que vous prenez pour votre désir de fumer ne tient absolument pas à vous, mais à votre cher ami l’inconscient. C’est lui qui est accro, car c’est sa nature : il est simple, très puissant, mais aussi très routinier et il devient très facilement dépendant de tout ce qui apporte du plaisir.

C’est donc votre inconscient qui vous bloque ou vous libère – et pas seulement à propos du tabac.

C’est lui qui vous fait vous sentir bien, épanoui et en pleine forme…ou au contraire malheureux, soumis et coincé dans votre existence.

C’est parce que votre esprit profond sera en pleine forme que vous le serez aussi. C’est donc à lui qu’il s’adresser !

C’est ce qui éteindra l’envie compulsive de fumer et vous permettra de vivre librement.