Les bénéfices de l'arrêt de la cigarette



C’est elle aussi qui vous pousse à avancer vers une vie meilleure.

C’est notre Conscience qui « anime » le bloc inerte de votre Inconscient et qui est à l’origine, lui a fourni ses informations de base (l’instinct). Elle est présente en permanence.

Sans votre conscience, l’hypnose vous rendrait inconscient et il n’y aurait plus personne pour diriger les exercices en permanence.
Sans votre conscience, l’hypnose vous rendrait inconscient et il n’y aurait plus personne pour diriger les exercices thérapeutiques.
Certes, vous ne pourriez pas vivre sans les automatismes de votre esprit inconscient, mais sans votre conscience, vous ne seriez tout simplement pas vivant du tout !
Ces deux forces vous constituent et génèrent, en se mélangeant, ce que vous ressentez comme votre esprit conscient habituel.

Voilà, vous avez retrouvé la source de votre libre-arbitre : il s’agit juste de vous considérer comme plus grand, plus vaste que vous ne le pensiez. Et, voilà ce qui nous intéresse particulièrement : les neurophysiologistes expliquent que la « Conscience a un droit de véto ».
Je vous explique :
Nous avons dit que votre esprit profond, inconscient, dirige au moins 90% de votre vie. Des scanners du cerveau montrent que, lorsque vous prenez une décision « consciente », en réalité quelque chose en vous avait lancé un ordre au moins une demi-seconde avant que vous n’ayez décidé quoi que ce soit ! Certaines mesures montrent jusqu’à deux secondes de décalage…Même si cela peut sembler rapide, c’est toujours avant votre volonté consciente.
Selon ces mesures, vous devriez être l’esclave de votre inconscient, qui prendrait toutes les décisions à votre place et vous ferait penser, réagir, ressentir, avoir des émotions selon ses désirs à lui.
Ce serait ignorer l’autre moitié des analyses du cerveau, qui montrent que « autre chose » lance en vous le mouvement inconscient, cérébral.
Voici la clé de votre liberté ! Et c’est pour cette raison que l’on appelle cette facette de nous-mêmes la Conscience, le « vrai Nous ».
On observe donc que la conscience lance des automatismes inconscients, puis les laisse faire…ou bien les interrompt en cas de besoin.
C’est comme de profiter d’un pilote automatique, que l’on peut évidemment remettre sur le bon chemin si nécessaire. Et vous le faites déjà très souvent, sans le savoir !
Tout bébé, vous ne pouviez pas résister à vos instincts. Si la faim vous tenaillait, cela vous faisait pleurer. Et aujourd’hui, vous êtes capable d’attendre le prochain repas sans rien dire.

Entre temps, vous avez appris à vous nourrir par vous-mêmes.
Enfant, si vous vous cogniez au coin d’une table, peut-être vous arrivait-il de balancer un coup à la table pour vous venger ? Et maintenant, vous ne feriez plus cela.
En fait, vous avez progressivement « dressé » votre inconscient. C’est vrai au point que, adulte, un militaire qui se ferait hurler dessus par son supérieur resterait de marbre, au garde à vous.
Puisque notre esprit conscient ordinaire arrive toujours en retard par rapport à notre Inconscient, cette « maîtrise de soi » ne peut venir d’une volonté consciente, toujours en décalage.
Le « coup » devrait partir sans que l’on puisse l’arrêter !
Vous avez déjà eu envie de croquer un petit bout de chocolat ou une chips, et vous vous êtes repris au dernier instant, en pensant « non ! Pas cette fois… ! » et vous êtes passé à autre chose.
Eh bien, rien n’explique que vous puissiez avoir cette simple réaction : puisque votre décision consciente arrive toujours après, si votre Inconscient gourmand voulait manger quelque chose, il devrait toujours le faire !

Or, vous savez bien que ce n’est pas le cas.
Une part de vous est capable d’intercepter l’ordre inconscient. Cette part de vous, que vous ressentez intimement comme vous-même, au point de ne pas en être conscient – tout comme on ne pense plus à l’air que l’on respire : c’est elle, votre Conscience.
C’est elle qui donne son impulsion à votre inconscient. Et c’est donc la seule à pouvoir l’arrêter.
Si vous aviez un thérapeute ou un coach, il ferait en sorte de mobiliser lui-même votre esprit profond. Mais vous savez bien que ce serait encore mieux si vous pouviez le faire vous-même ! Et c’est ce que vous allez apprendre.